Geraldine Nakache : Si vous étiez un plat ? « Le couscous au beurre de ma mère ! C’est une tradition juive »

Est-ce que vous cuisinez souvent ?
Oui j’adore cuisiner. Je n’aime pas les plats préparés, je préfère tout faire moi-même. Et quand je ne cuisine pas, c’est que je me fais livrer.
Si on vous invite à dîner, qu’est qu’on vous prépare pour vous faire plaisir à coup sûr ?
Un plat avec de la coriandre, du gingembre. C’est mon truc ! Et du soja aussi. Je ne suis pas difficile, j’aime tout ! Je goûte toujours, je suis très curieuse de savoir comment sont préparés les plats et j’aime prendre le temps de goûter des tas de choses.
Et à l’inverse, si vous nous invitez, qu’est-ce qu’on pourrait manger de bon chez vous ?
J’adore recevoir, on m’appelle madame salade ! Je suis forte en impro et j’aime bien imaginer des recettes de salades. Je ne reproduis jamais à l’identique une recette mais c’est ça qui me plaît. C’est pour ça que je n’aime pas la pâtisserie, c’est trop précis ! J’aime bien les challenges, si quelqu’un est intolérant à un ingrédient, ça devient un défi de lui faire à manger.
Quelle est la chose la plus étonnante que vous ayez mangée de toute votre vie ?
Des larves de guêpes, à la Réunion. C’est frit, ça n’a pas de goût à part un goût de friture. C’est un plat très luxe là-bas !
Vous avez une petite astuce secrète en cuisine ?
Je mets de la coriandre et du gingembre partout ! Mais aussi du vinaigre de riz ou du citron vert.
Avez-vous eu l’occasion de rencontrer des grands chefs ? Un resto qui vous a marqué ?
Oui, quand on était en tournée pour le film « Nous York » à Valence, j’ai pu rencontrer Anne-Sophie Pic. C’était à chialer tellement c’était bon ! Je ne pensais pas qu’on pouvait manger aussi bien. J’ai aussi pu tester son petit-déjeuner qui était fou.
Vous avez sûrement de bonnes adresses à nous donner ?
– Le Petit Cambodge – Paris 10e : Resto sans prétention, le meilleur bo bun de Paris selon moi, y’a aussi un très bon poisson au gingembre.
– Sardegna a Tavola – Paris 12: Resto italien avec des spécialités de sardaigne. Y’a un thon revenu à l’oignon qui rend dingue !
– Soma – Paris 3: Resto japonais qui fait une aubergine confite au gingembre délicieuse !
– Miznon– Paris 4: Cool et détente, on y mange de la pita gastronomique. La spécialité c’est le chou-fleur au four.
Et enfin… Si vous étiez un plat ?
Le couscous au beurre de ma mère ! C’est une tradition juive, c’est un couscous sucré avec des raisins secs.
Géraldine Nakache est actuellement à l’affiche du film « Rendez-vous à Atlit » (un film de Shirel Amitaï).
Sortie le 21 janvier 2015.