Valls: « Les juifs de France se demandent si La France est encore leur pays qui verra grandir leurs enfants »

Le premier ministre a présenté ses vœux à la communauté juive pour la nouvelle année à la Synagogue du troisième arrondissement de Paris rue Notre-Dame-de-Nazareth. Il était accompagné de B.Cazeneuve, C.Bartolone et  Najat Belkacem.

En voici les moments forts décryptés par thème:

SUR L’ALYA

« Les juifs de France sont traversés par les doutes et le mot est faible, ils se demandent si ce pays, La France, qu’ils aiment plus que tout, celui de leurs aïeux, est encore leur pays, s’il est encore celui qui verra grandir et s’épanouir leurs enfants. Cette interrogation est un déchirement pour vous pour nous pour moi. Je veux y répondre une fois encore de la manière la plus forte: sans les français juifs, la France perdrait une part essentielle d’elle même ».

« Bien sur je connais ceux qui veulent partir en Israël, personne ne peut les condamner mais leur place est ici ».

LA POLÉMIQUE SUR PARIS PLAGE

« Il y a cet antisémitisme en France, c’est pour cela qui fallait résister, comme l’a fait la maire de Paris, à cette polémique insensée qui derrière une condamnation sans fondement de la ville de Tel Aviv cachait mal pour certains en tout cas une détestation de l’état d’Israël et du peuple juif ».

LA MENACE TERRORISTE EN FRANCE

« En permanence des cellules démantelées et des attentats empêchés grâce au travail patient et discret qu’accomplissent nos services de renseignement ».

HOMMAGE AU TRAVAIL DE B.CAZENEUVE

« je salue l’action, l’engagement, la précision du verbe, la ténacité et la capacité de B.Cazeneuve d’être toujours à la hauteur des éventements ».

CHANA TOVA

« Chana Tova, très bonnes année à tous et à toutes ».

SA REAL NEWS