C.Estrosi: « Israël est, après la France, ma seconde passion nationale »

Christian Estrosi a rencontré cette après midi les communautés juives marseillaise, alpine, vauclusienne et varoise à l’initiative du CRIF Marseille Provence.

Voici les moments forts de son discours:

(…) « Les fêtes de Tichri, de Roch Ha Chana, Kippour, et Soukkhot ont été endeuillées par les violences en Israël dont nous apprenons chaque jour les nouveaux épisodes. Je suis comme vous sur le qui-vive lorsque j’apprends que de nouveaux actes de terrorisme –attaques au couteau, voitures bélier, notamment – ont été commis dans ou autour de Jérusalem. Je sais combien le Premier Ministre Benjamen Netanyaou conserve son sang-froid, en véritable homme d’Etat, devant cette situation à bien des égards intenables, mais qu’Israël saura à nouveau surmonter. Et je fais confiance à son sens de l’histoire, hérité de son père BenTsion Netanyaou, qui fut le secrétaire d’une des très grandes figures du sionisme, Zeev Jabotinsky, pour prendre les initiatives les plus opportunes ». (…)

« Quelques jours avant d’être à nouveau présent sur la Terre d’Israël en juin 2014, j’ai souhaité m’exprimer dans la presse israélienne afin de marquer mon engagement dans la lutte contre l’antijudaïsme, qui a gagné du terrain, et contre l’odieuse campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) qui sévit au plan international. » (…)

« J’ai voulu aussi m’associer au cri d’alarme devant la montée de cet antijudaïsme de plus en plus virulent qui sévit en Europe. (…)

« Si j’ai déclaré publiquement, lors de l’allumage de ‘Hanouka 5774, que je suis un Juif de cœur, je dois ajouter ici qu’Israël est, après la France, ma seconde passion nationale. » (…)

« Je déclare régulièrement devant toutes les instances que le devoir de la France est de soutenir Israël et de s’opposer à tous ceux qui menacent sa sécurité ou appellent à sa destruction. Il en est de même s’agissant de la protection des Juifs de France car chaque attentat, chaque agression, chaque insulte constitue, de fait, une atteinte intolérable à la République. » (…)

« Chaque anniversaire de l’Etat d’Israël, chaque Yom Hazikaron et Yom Hatsmaout sont commémorés à Nice, à ma demande, en présence des pouvoirs publics. » (..)

Source Facebook compte C.Estrosi

SA REAL NEWS