Agression dans le métro parisien: « sale juif, sale feuj,…, on va finir le boulot »

« Le BNVCA condamne l’agression verbale antisémite commise dans le métro parisien le 27/4/16 par un individu décrit de type nord africain qui a insulté et menacé une jeune française non juive qu’il a prise pour telle »

« Le BNVCA dénonce et condamne l’agression violente verbale de nature antisémite commise le 27 avril dans le métro parisien contre une jeune femme, Mme G.F , française, non juive mais que son agresseur qu’elle décrit de type maghrébin a prise pour un membre de cette communauté .

Madame G.F, qui a saisi le BNVCA nous raconte que ce 27/4/16, vers 19h30, alors qu’elle se trouvait dans la rame de métro de la ligne 5, entre Place d’Italie et République, elle a été prise à partie et insultée par cet homme de type nord africain d’environ 25 ans.

Celui ci lui a adressé les injures: « sale juif, sale feuj, on va tous vous niquer, on va finir le boulot ». Elle poursuit son récit en précisant que lorsqu’une femme voilée monte dans la rame de métro, l’individu crie: « ah ben voilà,elle c est bien bravo madame! c’est pas comme cette pute, cette sale juive, ça se voit que c’en est une, on va la mettre sur le circuit » et en montant le ton et son agressivité, il s’adresse toujours à sa victime et vocifère » On va vous cramer, on va finir le boulot,… ».

Mme G.F. rapporte que l’agresseur l’a suivie lorsqu’elle est sortie de la rame de métro. Il s’est mis à hurler sur le quai puis se plaçant à sa hauteur, il s’approche de son visage et l’insulte à nouveau « écoute moi bien espèce de sale pute, ce n’est pas 100 morts que je veux, c’est 15OOO, Tu vas voir vous allez voir « .

Conformément à nos recommandations la victime a déposé plainte au commissariat de police. Elle y a décrit son agresseur qui nous l’espérons sera vite identifié et confondu par les vidéo surveillances de la RATP .

Bouleversée,mme G.F elle souligne qu’elle n’est pas juive et qu’elle ne portait aucun signe religieux distinctif quelconque. Elle nous déclare avec émotion avoir pris conscience de cet antisémitisme abject et gratuit que les juifs subissent depuis près de 16 ans, dans la rue, à l’école, dans les transports dans leurs magasins.

Ce cas nous rappelle l’agression violente physique commise par 3 adolescents antisémites qui à Bussy St George,(77) en novembre 2015 ont tabassé un serrurier qu’ils ont attiré et piégé, le prenant pour un juif (voir ci dessous)

Le BNVCA craint par ailleurs que cet évènement antisémite révèle aussi l’influence nocive de l’islamisme qui voudrait instaurer les contraintes de LA CHARIA en France. Le BNVCA demande à la police que tout soit mis en œuvre pour identifier l’agresseur antisémite et l’interpeller ».

Sur le même thème lire aussi: 3 jeunes antisémites ont tendu un piège pour agresser un juif