Réponse de Bernard de la Villardière au président du CRIF

Suite au reportage sur Jérusalem diffusé dans « Enquête Exclusive » ayant causé la polémique, le président du CRIF Françis Khalifa a écrit à M6 ( cf lettre ci jointe) et a contacté Bernard de la Villardière directement, voici la réponse de ce dernier:
« En choisissant  de réaliser « une enquête exclusive » consacrée à Jérusalem Bernard de La Villardière ne pouvait ignorer qu’un sujet aussi passionnel nécessitait une rigueur historique, un regard objectif et une écoute équilibrée des différents acteurs sur le terrain ».
Malheureusement des erreurs historiques, des commentaires parfois  tendancieux, et une partialité générale, en font un véritable document à charge contre Israël suscitant une profonde émotion dans la communauté juive ».
« Dans le climat tendu que connaît notre pays, nous voyons là un risque sérieux de tension supplémentaire ».
« La tonalité générale du reportage qui fait la part belle au point de vue palestinien sans donner aux officiels israéliens la possibilité de développer le leur peut contribuer à créer ou accentuer dans notre pays des difficultés inutiles pouvant aller jusqu’à la justification d’actes antisémites chez certains esprits faibles ».
« Je me suis longuement entretenu avec Bernard de la Villardière et je lui ai exprimé de vive voix l’émoi légitime de chacun d’entre nous ».
Il m’a dit pleinement comprendre l’émotion suscitée tout en assumant totalement  le choix d’un traitement sous l’angle des « extrêmes» qui est la caractéristique de son magazine.
Francis Kalifat
Président du Crif