Cimetière de Pantin: ce camion fantôme qui hante notre communauté

Terribles images que ces tombes juives renversées au cimetière de Pantin qui nous renvoie dans un passé pas très lointain qui reste bien douloureux. Alors que dans un premier temps, certains parlent d’une profanation, très rapidement cette version est contredite par la thèse d’un accident de la circulation. Cependant, les réseaux sociaux s’emballent et tout un chacun touché au coeur dans notre communauté commente et remet en cause cette version malgré ces déclarations:

Le consistoire a pourtant publié: « Lundi 20 mars 2017 à 16 heures, un accident s’est produit dans l’enceinte du cimetière parisien de Pantin. Il concernait un véhicule conduit par un couple qui se rendait à une inhumation, et un camion des services municipaux de la Ville de Paris.
Le véhicule, n’ayant pas respecté une priorité, est entré en collision avec le poids lourd. Pour éviter la voiture, le chauffeur du camion a perdu le contrôle de son véhicule et a fini sa course dans la division 48 qui abrite des tombes juives. Treize tombes ont été dégradées.
La police qui a procédé aux constats et aux relevés d’usage, délivrera un rapport circonstancié en début de semaine prochaine.
Dès que l’incident a été connu, le Président du Consistoire a demandé au président de la commission parisienne de la Hevra Kadisha de se rendre sur place pour constater les dégradations et vérifier la réalité des faits.
Le Service de Protection de la Communauté juive a confirmé la thèse de l’accident.
Toutes les familles concernées ont été prévenus par courrier recommandé par les services municipaux ».

F.Kalifat, le président du CRIF, a publié hier: « Je me suis entretenu avec la personne accidentée. C’est bien à la suite d’un accident que le camion a renversé les tombes ».

Le SPCJ (service de protection de la communauté juive) a publié hier: « Le 20 mars 2017 à 16h00 au cimetière parisien de Pantin un accident matériel a eu lieu entre un véhicule qui n’a pas respecté une priorité et un camion. Le conducteur du camion a perdu le contrôle de son véhicule et a fini sa course en endommageant 13 tombes juives du carré numéro 48. Il n’y a pas eu de blessé. Les familles ont été averties par le cimetière le lendemain de l’accident ».

Le rabbin G.Farhi, Rabbin parisien. Aumônier Israélite à l’ hôpital Pompidou  a publié hier: « …Ce qui s’est passé est désolant et l’on ne doute pas, comme elle s’y est engagée, que la Mairie de Paris remettra très rapidement en état ces stèles et sépultures en coopération avec le Consistoire afin qu’un cadre halakhique soit respecté. Les mots ont un sens, une dégradation involontaire n’est pas une profanation et, dans le climat actuel, il convient de ne parler que des faits et de s’éloigner des spéculations qui déshonorent ceux qui les propagent et en font les pantins de la fachosphère ».

Alors, même si on se demande ou est ce camion ? qui en est le chauffeur ?  même si des anomalies semblent intriguer, ces images de tombes renversées évidemment nous bouleversent et nous font douter, des peurs ressurgissent mais au bout du compte seule la vérité importe. Alors cessons les spéculations, attendons le rapport de police qui va sortir cette semaine et après unis et vigilent comme toujours nous serons toujours présent pour ne rien laisser passer.

Serge ATLAN pour SA REAL NEWS