Des activistes aidé de professeurs de l’université de Lille perturbent le festival « escale en israel »

 

Le BNVCA (bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) condamne l’expédition d’une bande d’activistes “palestinistes” de l’AFPS, qui assistés de professeurs de l’Université de Lille 1 ont terrorisé les organisateurs d’un festival intitulé “ESCALE EN ISRAEL” et conduit à l’annulation de ce festival culturel et pacifique qui se tenait sur le Campus à Villeneuve d’Ascq, le mercredi 14 février 2018:

Pour le BNVCA cette opération commando s’apparente à une action de boycott et constitue ce délit prévu et réprimé par nos lois. Le BNVCA a décidé d’interpeller Madame Frédérique Vidal, la Ministre de l’Enseignement Supérieur afin qu’elle interroge le Président de l’Université LILLE 1 sur les raisons de sa carence. Nous lui demandons de nous indiquer les dispositions qu’elle entend prendre à l’encontre des Professeurs mis en cause qui se sont associés à cette subversion.

Le BNVCA souligne que tous les plus hauts dirigeants de l’Etat ont déclaré que l’Antisionisme c’est l’Antisémitisme. Cette opération commando palestiniste participe de cette incitation à la haine d’Isrël qui pousse à l’acte antijuif, voire au crime antisémite.

Le BNVCA a chargé son conseil Maitre Charles Baccouche de déposer plainte contre les auteurs et complices de cette manifestation qui a perturbé et empêché l’exposition photos et des cours d’hébreu faisant partie du projet monté dans le cadre de leurs études par des étudiants, en lien avec le calendrier de l’Institut français.